Les inscriptions pour le 5ème Symposium des Urban Sketchers à Paraty sont ouvertes!

jeudi 28 février 2013

Amsterdam... ou Paris ?


J'ai un fait un petit séjour à Amsterdam, il a beaucoup neigé. Dans ces conditions, difficile de faire de belles aquarelles des canaux, j'ai donc pris mon carnet quand j'étais à l'intérieur. J'ai fait ce premier dessin à la Cafétéria du musée de l'Ermitage, qui abrite pour deux mois encore les collections du Musée Van Gogh. Au feutre gris, pour toute cette neige.


Entre les diverses visites, je n'ai pas pu m'empêcher de croquer ce grand café très sympathique : le De Jaren, et finalement je me rends compte qu'avec ces chaises bistro, ce café a un petit air de Paris. 


Le troisième jour, le soleil a enfin percé pour quelques courtes heures, j'en ai profité pour faire un petite ballade touristique sur les canaux. Et avant le départ, j'ai fait ce croquis. Là encore, on pourrait tout à fait être dans un bateau-mouche parisien ! 

Voilà, ces quelques dessins ne donnent absolument aucune idée de ce qu'est Amsterdam, mais les conditions météo ne m'ont pas vraiment aidé. J'ai surtout passé mon temps en compagnie toutes les œuvres magnifiques des nombreux musées amstellodamois, et je n'ai pas été déçu ! 

mercredi 27 février 2013

Bande dessinée au Musée du Quai Branly





Sur l'initiative de Caroline, un rendez-vous Urban Sketchers au Musee du Quai Branly, avec pour thème la bande dessinée. Essayer de faire, seul ou à plusieurs, au fur et à mesure de la journée, une bande dessinée à partir de ce que l'on voit et croque. Ce qui a permis une lecture différente de ce que l'on a autour de soi.

Ci-dessus, les croquis que j'ai eu le temps de faire, je n'ai pas eu le temps de les transformer en bande dessinée. Exercice intéressant mais pas facile!

Je voulais raconter l'histoire de quelqu'un qui arrive dans un endroit inconnu (premier croquis: l'arrivée dans un couloir tunnel), qui a une vision générale d'où il se trouve, apparemment un corps (deuxième croquis: le plan d'évacuation, qui en fait m'a fait penser à la silhouette d'un être), et qu'il va pouvoir explorer et y découvrir ses artères et cellules (troisième croquis: des poteaux et quatrième croquis: des masques), et d'autres éléments surprenants (pas encore croqués)…

dimanche 24 février 2013

Snow on roof


We had a pretty heavy snowfall here in Paris last month, it was quite spectacular but difficult to draw - everything was blanketed in white! Two days later things started to melt a little, and the contrast of the remaining snow on this rooftop out my window early one morning caught my eye, so I decided to grab my ballpoint pen and sketch.

It's kind of moody and "black", ok. But I've been looking at a lot of engravings lately and this is the result.

The temperatures have been up and down since then, going back below freezing this weekend, with just a few flurries. Perfect time to stay at home and sketch the view from a window. What do you see today?

mardi 19 février 2013

Voyage au Musée des Arts Premiers

Un dimanche après-midi dépaysant au musée du Quai Branly pour voyager à travers de lointaines civilisations exotiques, sans quitter Paris.
Ce masque Kanak affiche un effrayant sourire burlesque, avec une coiffure rasta du plus bel effet tandis qu'à quelques encablures de là, les silhouettes du théâtre d'ombre dessinent des histoires mystérieuses... J'accroche en guise de porte-bonheur une main de Fatma au coin de mon carnet Moleskine !

dimanche 17 février 2013

Il fait frais aux Tuileries


Je me suis retrouvée aux Tuileries à Paris par une froide matinée d'hiver. J'ai voulu tenter ma chance et capter l'ambiance fraîche et grise. Je suis allée très vite mais les dernières minutes ont été difficiles pour mes doigts!

mardi 12 février 2013

Un week-end d'hiver

Samedi au Musée Guimet j'ai découvert le dernier étage, la salle de la rotonde avec la lucarne ovale au dessus des Cariatides...


Aujourd'hui pour éviter le froid, repos à la maison et "la vue" depuis mon canapé. Un week-end bien occupé.

dimanche 10 février 2013

"Par nature"


Lors de l'exposition "Par nature" au 104 :

"This Space in Between You and Me" de Hema Upadhyay:
"L’installation This Space in Between You and Me aborde la situation complexe de l’immigration, que celle-ci soit choisie ou forcée. Hema Upadhyay s’est éloignée de sa famille en 1998 pour vivre à Bombay. Elle ne leur a jamais écrit, mais reste toujours en contact avec eux par téléphone. Ici, elle écrit une lettre qu’ils ne recevront jamais, dont ils pourraient juste entendre parler. Une lettre composée de terre et de graines tournées vers le ciel, qui évoque sa relation avec eux..." (104)

"Septembre 2, 2006" de Gu Dexin:
"Gu Dexin déploie un gigantesque parterre de pommes qu’il livre à un rouleau compresseur. La beauté plastique est rapidement contrebalancée par la dimension funeste d’une société de consommation qui détruit ou laisse pourrir le trop-plein de ce qu’elle produit..." (104)

vendredi 8 février 2013

Dessine-moi un robot


Last Sunday Paris sketchers got together at the Musée des arts et métiers, one of my favorite museums that houses scientific instruments and inventions.

They have a special robot exhibition, "Et l'homme créa... le robot", going on from now until March 3rd full of great stuff to look at and draw. Unfortunately it was the first Sunday of the month, and the show has understandably been a success. So by the afternoon, there was a fairly long line, with adults and children alike eager to check out the machines on display.

Since it was getting pretty crowded, I decided to go back a few days later to try and sketch something. I didn't get very far into the exhibition, as I started right away with these 18th and 19th century androids. I've been into "moody" drawings lately, and my ballpoint pen seemed suited to this section of the display.

I didn't know this before, but it seems the word "android" can actually be traced all the way back to 1728. I guess because I'd grown up on Star Wars and later fell in love with Blade Runner, I'd always assumed that androids are robots. It was interesting to learn that this is only partially true, and to discover some of the history of robots, automatons and androids, reading more after I got home.

It was also interesting to discover all the difficulty there seems to be in simply defining the word "robot". Even the dictionaries don't seem to fully agree, and so far my favorite quote has been from Joseph Engelberger, a pioneer in industrial robotics, "I can't define a robot, but I know one when I see one."

Perhaps this comes from an uneasy relationship to these machines usually built to perform human functions, and sometimes even resemble us? The exhibition sets a tone from the start with a display featuring the Three Laws of Robotics. By emphasizing the increasing intelligence of these machines throughout, it certainly provides food for thought.
– Kim



Le matin, j'ai choisi de croquer ces 3 robots:
  • Le robot le plus petit de l'exposition, conçu pour une intervention in vitro, il est utilisé en chirurgie gastrique (le 'Micro-robot MIPS').
  • Un des robots qui permis de découvrir, étudier et faire de belles photographies des abysses (la 'Maquette du robot Victor 6000 d'Ifremer').
  • Un robot qui fait référence à un temps très lointain… (un des 'Roboraptor').
L'après midi je voulais y retourner en croquer d'autres, mais il y avait un monde tel, que je n'ai pas pu.
– Fleur


Pas d'exposition robots pour moi ...trop de monde... Après avoir dessiné une Peugeot de 1906 dans l'église qui renferme une partie des collections du musée des Arts et Métiers, je suis tombée en arrêt devant une petite vitrine qui exposait ces magnifiques et rigolos petits robots. Ceux-ci, confectionnés avec des pièces de réveils, de tondeuses à cheveux, de pièces mécaniques, sont de très jolies créations de Sofie de la Ferraille.
– Martine

mercredi 6 février 2013

Une visite au musée du Louvre Lens


J'ai passé un samedi au musée du Louvre Lens. A 1H10 de Paris en train, c'est un superbe musée qui offre à la région Nord un très bel outil culturel. L'architecture de ce musée a été imaginée par les japonais SAANA qui ont conçu des bâtiments en harmonie totale avec le paysage dans lequel ils s'inscrivent. Une harmonie de verre et d'aluminium qui crée des espaces aussi beaux à l'intérieur qu'à l'extérieur.


La galerie du Temps est accessible gratuitement. Elle met en scène des oeuvres d'art du Musée du Louvre de la naissance de l'écriture (-3500 ans) jusqu'au milieu du XIXe siécle.Une expérience muséographique et artistique exceptionnelle. L'exposition Renaissance (jusqu'à début mars) est elle aussi passionnante.


Courez-y!

[ aquarelle 13x41cm sur carnet moleskine aquarelle ]

mardi 5 février 2013

De retour d'Angoulême


Comme l'année dernière, samedi j'ai été au 40ème Festival Internationale de la Bande Dessinée d'Angoulême pour explorer de plus proche le monde de la 9ème art (et aussi pour essayer de presenter mon book à quelques editeurs ;) ).

Visiter le salon dans une suele journée est très fatiguant, surtout quand on est au milieu d'une foule de centaines de personnes qui essayent de se faire dedicacer une BD ou d'entrer dans une exposition. L'expérience a été quand même positive car j'ai decouvert des dizaines de maisons d'éditions indépendantes et des artistes qui m'étaient inconnus. 

Le soir les voitures du TGV qui nous remenait à Paris etaient devenues des salles de lectures de BD où les voyageurs, extenués par la visite du Festival, savouraient leurs BD à peine achetées.


Créer une BD à partir de vos croquis - ça vous tente ? Rdv ce dimanche, 10 fév 2013, au Musée du quai Branly pour dessiner, puis parler de vos idées autour d'un café à la fin. Plus d'infos ici.

dimanche 3 février 2013

Croquis dans les cafés


L'hiver est propice aux croquis dans les cafés, vues sur l'intérieur ou sur l'extérieur il y a toujours plein de choses à observer. Ici le café Kléber à Trocadéro, ce dessin avais été commencé le matin du sketchcrawl, je m'étais interrompue pour discuter avec Vanessa et Fleur, j'y suis retournée cette semaine pour le terminer.

En ce moment j'aime bien la répétition des motifs, dans le dessin précédent c'était la table qui m'intéressait , ici le carrelage du café la Favorite  à Saint Paul, café déjà dessiné par Nicolas ici

vendredi 1 février 2013

"Aux sources de la peinture aborigène"



Je suis allée in-extrémis, le dernier jour, à l'exposition "Aux sources de la peinture aborigène" au Musée du Quai Branly.

L’exposition présente pour la première fois en Europe, un mouvement artistique majeur né en 1971 dans la communauté de Papunya au cœur du désert central australien.

En transposant sur des panneaux de bois les motifs de peintures rituelles éphémères, les artistes Aborigènes de Papunya créèrent une nouvelle forme d'art. Ils rendent alors palpable et permanent un art éphémère autrefois lié aux sites cérémoniels. Ces œuvres  d’une étonnante invention formelle changèrent la manière d’appréhender le territoire et de concevoir l’histoire de l’art australien.

J'ai particulièrement apprécié qu'il y ait en introduction des objets tels que propulseurs, couteaux, boucliers, parures… de la tradition vivante des Aborigènes du désert central, qui furent les sources iconographiques des œuvres du mouvement de Papunya Tula.