mardi 5 mai 2020

Mes accumulations et bazars d'intérieur - Paris - journal de confinement

[ par Marion Rivolier ]



Samedi dernier, j’ai organisé notre premier sketchcrawl confiné pour Urban Sketchers Paris. Le thème était « dessinez vos accumulations et bazars intérieurs » (merci à Delphine Priollaud-Stoclet). J’ai monté deux rendez-vous zoom avec les adhérents pour commencer la journée et la terminer en partageant nos réalisations. Nos amis sketchers d’Afrique du Sud nous ont rejoint l’après-midi grâce à Conradie Fawa et Mat Let qui ont organisé l’échange.
Pour la première aquarelle, j’ai choisi l’accumulation de crayons, pinceaux, couleurs, nuanciers, pinces et carnets en tout genre dans mon bureau-atelier. L’espace est vraiment étroit, encombré aussi de livres et de dossiers, mais je m’y sens bien pour travailler.


Comme je suis plutôt confortablement installée (ce qui n’est pas souvent le cas quand je suis dehors), j’ai pris quelques photo du travail en cours. Dans la première, la mise en place générale du sujet, en travaillant sur le rapport des objets avec l’arrière-plan. Dans la deuxième, on voit les valeurs colorées monter avec force. Il s’agit de ne pas se perdre dans les détails malgré la profusion et de garder la structure. Les touches colorées sont posées en dernier pour faire vibrer la composition sans la boucher.


Notre rendez-vous de 16 heures a lieu dans la cuisine (j’ai un peu plus de place pour peindre et discuter en même temps), alors je choisis comme sujet, l’évier, la vaisselle et tout ce que j’ai dégagé pour pouvoir installer l’ordinateur sur la table, plateaux et corbeilles de légumes et fruits.

Je vais jouer sur le rapport des couleurs vives des fruits et légumes avec les gris colorés et brillance de l’évier en zinc et de la vaisselle qui sèche.

Je n’ai pas encore terminé quand j’ouvre le « Drink & Share » sur zoom.
Les parisiens et les sud-africains se retrouvent pour discuter et montrer ce qu’ils ont fait pendant la journée. Nous mélangeons le français et l'anglais dans une conversation un peu désordonnée où les problèmes techniques informatiques rencontrent les aléas du dessin et du croquis. On s'envoie plein de bonnes ondes d'un bout à l'autre du monde avec des clins d'oeil en dessin.
C’est un chouette moment qui permet de voir les copains-copines, d’ici et d’ailleurs. 



On garde le lien malgré le confinement.
On continue à dessiner.
On garde le cap.

[aquarelles 21x60cm sur carnet Hahnemuhle aquarelle ]
#uskparisathome
#uskathome
#usk

mercredi 29 avril 2020

Le grand bazar

[ par Delphine Priollaud-Stoclet ]



L'annonce du confinement m'a coupé le souffle et les ailes.
J'ai entamé une descente en moi-même à travers des chemins bien sombres et tortueux. Je me suis perdue parmi les décombres de mes projets réduits en miettes. Ma vie a volé en éclats de larmes.
La maison est devenue cocon-prison. Et moi, une toute petite chenille rêvant de s'envoler comme un papillon.
J'ai dessiné les enfants, mon mari, le chat en me cachant pour pleurer.

Je suis descendue à la cave rechercher le souvenir d'avant. Blotti dans la pénombre, un joyeux bazar où se bousculent encore les cris des enfants me redonne le sourire.
Les vestiges d'autres vies calfeutrés dans des boîtes, la mémoire de tout ce que je n'arrive pas à jeter, mon histoire se dessine.
Je me dis que bientôt, tout bientôt, j'enfermerai le confinement à double tour de scotch dans un carton et le balancerai tout au fond de mon esprit.

Plus qu'un mauvais souvenir.

dimanche 19 avril 2020

La rencontre Urban Sketchers France à La Rochelle est reportée à 2021

[ par Urban Sketchers Paris ]





Compte tenu des circonstances, la rencontre Urban Sketchers France 2020 à La Rochelle est reportée.
Elle aura lieu à lieu, toujours à La Rochelle, du 22 au 24 mai 2021 (Week-end de Pentecôte).
Urban Sketchers France annonce également que la rencontre nationale 2022 aura lieu à Lille.

vendredi 13 mars 2020

Performance "Nos Prisons Imaginaires" à la Conciergerie le 22 mars 2020

[ par Urban Sketchers Paris ]


                                                                                                 [ photographies Carole Charbonnier ]

Urban Sketchers Paris participe à « Nos prisons imaginaires » à la Conciergerie du 22 au 30 mars 2020 à la Conciergerie de Paris.

Dans le cadre du mois du dessin et d’un partenariat avec Drawing Now Art Fair, le Centre des Monuments Nationaux invite dans l’ancienne prison de la Conciergerie les Urban Sketchers parisiens avec d’autres collectifs d’artistes à « revisiter » l’imaginaire de la détention par une action de dessin In situ, intitulée « Nos prisons imaginaires ». Ce sont 12 espaces de 9 m² au sol de la salle des Gens d’Armes qui seront attribués à trois artistes par « cellule » pour réaliser une performance ouverte au public le dimanche 22 mars 2020 de 10h00 à 16h30. Ces œuvres resteront exposées jusqu’au dimanche 30 mars inclus à la Conciergerie : 2 Bd du Palais 75001 Paris.

Des ateliers Urban Sketchers Paris pour les personnes détenues du centre pénitentiaire de Paris la Santé en coordination avec le Service Pénitentiaire d’Insertion et de Probation:
A la faveur du projet «Nos prisons imaginaires», les Urban Sketchers Paris ont pris le parti d’appuyer leur création sur une réalité carcérale. Ils se sont rapprochés du centre pénitentiaire de Paris la Santé pour organiser des ateliers de croquis à destination des personnes détenues. Se créée alors pour ces dernières, une échappée belle artistique dont les Urban Sketchers parisiens sont les passeurs pour dessiner avec elles une nouvelle ligne d’horizon en prison.

"Voyage autour de ma cellule" l’œuvre de 9m² qui sera réalisée au sol le 22 mars en public se construira à partir des dessins des personnes détenues, mêlées aux croquis des Urban Sketchers Parisiens réalisés sur le vif au sein du centre pénitentiaire Paris la Santé entre le 4 février et le 17 mars 2020.

Les artistes Urban Sketchers Paris participants :
Claire Archenault
Marielle Durand
Brigitte Lannaud Levy
Mat Let
Tula Moraes
Marion Rivolier
Avec pour Paris La Santé :
BM, JF, Balti, Maicky, Burn-Man, Jay, Pedja, Salim, Guillaume, Sergio, Lyx.

Urban Sketchers Paris remercie vivement Faber-Castell de nous avoir offert des feutres Pitt pour effectuer ces ateliers et Canson pour le papier qui nous a permis de créer tous ces accordéons.
Merci pour votre confiance.






lundi 17 février 2020

Les Urban Sketchers Paris en herbe deviennent bâtisseurs de cathédrales !

[ Par Urban Sketchers Paris, texte de Mat Let ]


                                                                                                                        [ dessin de Mat Let ]
Depuis 2019, Urban Sketchers Paris s’est associé avec le Secours Populaire Paris pour proposer des ateliers de dessin aux enfants dans de grands musées parisiens.
Après le Panthéon, l’Opéra Comique et le Musée Guimet, nous voici cette fois-ci à la Cité de l’Architecture et du Patrimoine pour un nouveau cycle.
Nous sommes accueillis par Claire qui nous présente le musée et surtout nous fait découvrir son secret : les immenses pièces d’architecture que l’on y découvre sont en fait des moulages en plâtre ! Nous passons même derrière l’un d’entre eux pour en comprendre la structure


Il est temps maintenant de commencer l’atelier proprement dit ! Marion prend les rênes et propose aux enfant de devenir des bâtisseurs de cathédrales et de s’attaquer à la restauration de Notre-Dame de Paris.

En effet, hasard du calendrier, la Cité de l’Archi expose le coq de Notre-Dame qui a (plus ou moins) survécu à l’incendie ainsi que deux sculptures qui y étaient conservées pour restauration au moment de la catastrophe.
Le vert du cuivre oxydé se détache magnifiquement sur le rouge sombre des murs de la galerie et les enfants nous livrent de sublimes dessins en quelques minutes, ne reculant devant aucun des défis de Marion.

                                                                                                         [ Dessins de @phoDRAWgraphy ]
Pour l’équipe c’est notamment un vrai plaisir de voir que trois petites filles qui viennent à nos ateliers depuis un moment mais sont très timides n’hésitent plus à empoigner leurs crayons et à dessiner, alors qu’il fallait avant les assister à chaque étape.



Ensuite, certains tirent  le portrait de Viollet-Le-Duc, qui avait donné son visage à l’une des statues, ainsi que celui du coq survivant et cabossé. Et d'autres s'attaquent à la maquette de la flèche. Un vrai défi de structures entremêlées!



A ce moment de l’atelier, les enfants n’ont plus peur de rien et attaquent un croquis d’une maquette de la cathédrale avec une assurance qui ferait des envieux chez beaucoup de sketchers adultes. Il n’y a plus qu’à y ajouter une nouvelle flèche pour commencer la restauration de Notre-Dame !

                                                                                                         [ Dessins de @phoDRAWgraphy ]
Il est déjà temps de quitter les lieux. Mais au moment de partir, l’un des enfants, accompagné de son père, demande à  Claire s’il peut retourner visiter le reste du musée. Elle leur trouve des entrées et ils repartent tous les deux à la découverte des trésors du musée. L’équipe d’Urban Sketchers Paris ne pouvait pas rêver mieux comme récompense !


Prochain atelier début mars, à bientôt!

Grand Merci à nos bénévoles si énergiques et motivés : Marion Rivolier, Brigitte Lannaud Levy, Mat let, Tula Moraes et Cyrille Michelis.
Grand Merci à Faber castell et à Canson pour les fournitures.
Et bien sûr Grand Merci au Secours Populaire.