dimanche 1 septembre 2013

Je n’étais pas à Barcelone :o(

España, Aragón, Jaca, un dernier regard vers la France (papier 20x30 cm, huile)

Mais je suis passé par Jaca.

En descendant de Pau par le tunnel du Somport, on peut s’arrêter à Jaca, une citadelle d’Aragon qui en fut même la capitale au XIIe siècle. Le nom du royaume vient d’ailleurs d’une rivière qui coule là, vers l’Ouest pour se jeter dans l’Èbre. Cette vallée intérieure est protégée par deux rideaux de sommets, au nord et au sud. Une reconquista est partie de là, comme l’autoroute vers Saragosse et Valence.

España, Aragón, Jaca, vue du Nord vers Saragosse (papier 20x30 cm, huile)

Unité de lieu, unité de temps, ces trois vues sont peintes le même jour, du même champ, matin, après-midi, et nuit. C’est la lumière qui a décidé du sujet, il est imprudent de peindre le sud le matin, le soleil monte vite ; et la nuit, la lumière vient de la ville.

Techniquement, c’est de l’huile sur du papier à peindre (acheté en magasin de bricolage). Le papier prend moins de place que de la toile sur châssis, mais sans apprêt, il boit l’huile et devient transparent. Canson fait ainsi un excellent papier pour l’huile, Figueras, avec un enduit imperméable qui garde l’huile en surface. Mais on peut regretter son grain, qui simule la trame d’une toile, au lieu d’être justement du papier. Le papier à peindre pour murs a le même type d’apprêt, à condition de ne pas prendre le côté à encoller, qui lui est spécialement absorbant. Le côté lisse a un grain diffus agréable à travailler, et l’huile y sèche un peu plus vite. Par contre, aucune information n’est fournie sur l’acidité et la durée de vie du support.

España, Aragón, Jaca, vue du Nord, de nuit (papier 20x30 cm, huile)

C’est une expérience vraiment agréable de peindre seul dans la nature, environné des bruits. Un chevalet permet de travailler debout, de prendre du recul, et pour la nuit, pas besoin de mettre des bougies sur son chapeau comme Van Gogh, une lampe frontale peut suffire.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire