mardi 5 mai 2020

Mes accumulations et bazars d'intérieur - Paris - journal de confinement

[ par Marion Rivolier ]



Samedi dernier, j’ai organisé notre premier sketchcrawl confiné pour Urban Sketchers Paris. Le thème était « dessinez vos accumulations et bazars intérieurs » (merci à Delphine Priollaud-Stoclet). J’ai monté deux rendez-vous zoom avec les adhérents pour commencer la journée et la terminer en partageant nos réalisations. Nos amis sketchers d’Afrique du Sud nous ont rejoint l’après-midi grâce à Conradie Fawa et Mat Let qui ont organisé l’échange.
Pour la première aquarelle, j’ai choisi l’accumulation de crayons, pinceaux, couleurs, nuanciers, pinces et carnets en tout genre dans mon bureau-atelier. L’espace est vraiment étroit, encombré aussi de livres et de dossiers, mais je m’y sens bien pour travailler.


Comme je suis plutôt confortablement installée (ce qui n’est pas souvent le cas quand je suis dehors), j’ai pris quelques photo du travail en cours. Dans la première, la mise en place générale du sujet, en travaillant sur le rapport des objets avec l’arrière-plan. Dans la deuxième, on voit les valeurs colorées monter avec force. Il s’agit de ne pas se perdre dans les détails malgré la profusion et de garder la structure. Les touches colorées sont posées en dernier pour faire vibrer la composition sans la boucher.


Notre rendez-vous de 16 heures a lieu dans la cuisine (j’ai un peu plus de place pour peindre et discuter en même temps), alors je choisis comme sujet, l’évier, la vaisselle et tout ce que j’ai dégagé pour pouvoir installer l’ordinateur sur la table, plateaux et corbeilles de légumes et fruits.

Je vais jouer sur le rapport des couleurs vives des fruits et légumes avec les gris colorés et brillance de l’évier en zinc et de la vaisselle qui sèche.

Je n’ai pas encore terminé quand j’ouvre le « Drink & Share » sur zoom.
Les parisiens et les sud-africains se retrouvent pour discuter et montrer ce qu’ils ont fait pendant la journée. Nous mélangeons le français et l'anglais dans une conversation un peu désordonnée où les problèmes techniques informatiques rencontrent les aléas du dessin et du croquis. On s'envoie plein de bonnes ondes d'un bout à l'autre du monde avec des clins d'oeil en dessin.
C’est un chouette moment qui permet de voir les copains-copines, d’ici et d’ailleurs. 



On garde le lien malgré le confinement.
On continue à dessiner.
On garde le cap.

[aquarelles 21x60cm sur carnet Hahnemuhle aquarelle ]
#uskparisathome
#uskathome
#usk

Aucun commentaire:

Publier un commentaire