dimanche 30 décembre 2012

Bûche de Noël


La bûche de Noël est traditionnellement le dessert du réveillon de Noël dans beaucoup de pays, surtout francophones, dont la France :
"Cette tradition culinaire reproduit, en fait, un autre rite lié à la célébration du solstice d'hiver.
Depuis plusieurs siècles, en effet, on a pour habitude, lors de la veillée de Noël, de faire brûler dans l'âtre une très grosse bûche qui doit se consumer très lentement; l'idéal étant qu'elle puisse durer pendant les douze jours du cycle (jusqu'au nouvel an) ou au moins pendant trois jours. La bûche doit provenir, de préférence, d'un tronc d'arbre fruitier, censé garantir une bonne récolte pour l'année suivante. Lors de l'allumage, la bûche est bénie à l'aide d'une branche de buis, ou de laurier, conservée depuis la fête des Rameaux.
La disparition des grands âtres met fin à la coutume des bûches qui y étaient brûlées: la date de naissance du dessert qui les a remplacées reste inconnue. Certains évoquent la création d'un pâtissier en 1945 mais le gâteau roulé de Noël est déjà traditionnel, tout du moins dans la région Poitou-Charentes, depuis le xixe siècle."  wikipedia

Je suis allée passer Noël dans ma famille dans le sud-ouest de la France. Bien avant Noël, ma soeur qui s'occupait de tout préparer, nous a demandé de choisir chez un pâtissier près de chez elle, le modèle de la bûche pour pouvoir la commander. Pour aller la chercher on avait rendez-vous à une heure précise chez le pâtissier !
Cette 'bûche cristal de marron'* était belle et bonne !
(* Crémeuse aux marrons glacés, biscuit moelleux à la farine de châtaigne, mousse au fromage blanc, compotée d'abricots vanillés.)

Croquis à l'encre noire Carbon Ink avec stylo plume calligraphique Sailor et aquarelles sur carnet Clairefontaine 'Goldline' carré 15x15cm.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire