mercredi 3 avril 2013

Hôtel Luxembourg Parc

C'est en longeant le jardin du Luxembourg que je l'ai découvert, je ne sais pas si je m'y serais arrêtée, mais c'est un carnet et un livre ("la pluie ne change rien au désir" de Véronique Olmi ) qui m'y ont conduit.

C'est une association "Les cueilles-mémoire"qui fait circuler ces carnets nomades qui entrent dans le projet de création d'une petite bibliothèque associative.Le principe de sa mise en œuvre  repose sur une mise en réseau de lecteurs créateurs.Chaque participant reçoit un livre accompagné d'un carnet format A5. Après lecture, il dépose sur une page l'empreinte de ses émotions sous la forme qui lui est propre,dessin, peinture, écriture, collage, photo...il transmet ensuite ces deux objets inséparables à quelque ami qui opère de la même manière etc.Le dernier lecteur renvoie le livre et le carnet à l'association.
Ce carnet et ce livre m'ont été proposés par Sylvie Bargain et Stéphane Ferray , Urban Shetchers de Cahors.

Et j'étais bien cet après-midi là adossée aux grilles du Luxembourg pour dessiner.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire