jeudi 12 juin 2014

Toscane



Je reviens d’une super semaine en Toscane, une bonne occasion pour sortir assez régulièrement la tablette. C’était aussi un test en conditions “extrêmes” pour le dessin électronique, c’est-à-dire avec beaucoup de lumière ambiante (comme ci-dessus au bord d’une piscine) et donc de reflets sur l’écran. Le bilan c’est que c’était un peu laborieux, j’ai encore du boulot au niveau abstraction des détails dans les paysages. Je songe aussi sérieusement à me mettre à utiliser une “boîte à ombre” comme celle ici. Peut-être qu’après je ferai la totale avec ombrelle…

Ci-dessous un autre point de vue du bord de la même piscine que ci-dessus, dans la vallée d’Orcia.


Une autre vue, plus près de la côte.



Et pour finir la semaine une ruelle de Pise, cette fois debout appuyé contre un mur, à l’ombre. L'intérêt de la tablette avec son poids plume c'est qu'on peut dessiner debout (quand on est à l'ombre). Je crois que je reprendrai celui-là chez moi plus tard à l'ordinateur.
 
A bientôt,

Julien

Aucun commentaire:

Publier un commentaire