lundi 11 avril 2016

Regards croisés d'expositions parisiennes ...

[ par Marion Rivolier ]



Les visites d'exposition sont pour moi l'occasion d'observer les visiteurs regarder les œuvres et installations. Au Centre Pompidou, le peintre Gérard Fromanger expose une cinquantaine de toiles. Il met en scène dans l'exposition deux grandes demi-sphères rouge à travers lesquelles il transformait le monde dans les années 68. Ici, cela modifie la perception de la peinture elle-même et les visiteurs deviennent soudain des habitants colorés des tableaux de Fromanger.


A l'Hôtel de la Monnaie de Paris, Jannis Kounellis s'est approprié cet hôtel particulier : il l'a habité avec des matériaux bruts (acier, feutre, tissus, pierre de lave, etc.) et des formes agressives. Le public est saisi et intrigué par ces grands chevalets en IPN et tôles d'acier. Il s'interroge sur la présence des rats enfermés dans les lits grillagés en premier plan...


J'ai adoré ce point de vue d'une des grandes vitrines du Musée de l'Homme au Palais de Chaillot : je me mets à la place des habitants de la vitrine qui observent les visiteurs découvrant le squelette de l'Homo Erectus et s'interrogeant sur ses propres origines : "et dis papa, moi-aussi je descends du singe?"
Qui regarde et qui est regardé?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire