lundi 18 avril 2016

Week-end improvisé, départ Gare de Lyon!

[ Par Delphine Priollaud-Stoclet ]



Vendredi dernier, mon mari m'annonce l'air de rien, pendant la pub :
"Au fait, j'ai oublié de te dire : nous sommes invités samedi soir aux 50 ans de Denis, tu sais, mon vieux copain de l'ESCP que je n'ai pas vu depuis 10 ans ! "
Moi : "Demain ????"
Laurent : "Ben oui."
Moi : "C'est où ?"
Laurent : "Dans un gîte, au Sud de Lyon."
Moi (tranquillement affalée dans mon canapé, au Perreux sur Marne ) : "?????????..... Heu, tu sais que je travaille demain ?"
Laurent : "J'irai en voiture le matin, et je t'ai pris un billet de train. 16h56, Gare de Lyon, ça te va ?"
Moi : " J'ai le choix ?"
J'adore les surprises... Je dois donc enquiller une soirée qui ne me dit pas vraiment avec ma semaine de travail ultra chargée ! Mon dernier cours du samedi expédié, je file Gare de Lyon, Hall 2. 10 minutes pour croquer la foule agglutinée. Militaires en armes, policiers, vigiles... Nous sommes en guerre, il paraît. Contrôle des billets à l'entrée de la voie 15. C'est parti pour 2 heures de train. 


Finalement, c'était une soirée extra.
Laurent avait réservé une chambre dans une maison d'hôtes à Bully, charmant petit village remarquable par la couleur dorée des façades, au cœur des vignobles du Beaujolais. Impossible de repartir sans dessiner la vue depuis notre chambre : ceps noueux, brume cendrée et printemps timide.
Jolie parenthèse improvisée.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire