dimanche 12 mars 2017

Intérieur-Extérieur parisien

[ par Claire Archenault ] 




28 Décembre 2016, je regarde la lumière de la fenêtre du salon, avec de beaux reflets jaunes rasants sur l'immeuble d'en face
Objets Mexicains, affiche d'Andy Warhol, Squelette, Diablito, et ma Minette qui ronronne sur le radiateur..; c'est la première fois que je dessine mon environnement, c'était presque une invitation de la lumière …
Je vole un peu l'âme de mon compagnon absent, c'est sa collection de trésors!!! à part le piano qui pleure de ne pas jouer et qui m'attend…
je les connais bien, ces objets, pourtant les dessiner me donne une autre approche…



De ma chambre, je vois l'angle de bâtiment en face avec un vélo accroché à l'étage supérieur
La nuit commence à tomber, , il est 16h15, et les chrysanthèmes encore joyeux sur le bord de la fenêtre me détournent de l'objectif,premier, décrire ma cité
L'ombre marque de plus en plus le cadre, l'extérieur se brouille…;



2 Janvier 2017, avec Vany, au café chez Gudule, tout près de chez elle, le café où tout est à l'envers
Obstinée dans mon regard intérieur-extérieur , j'en oublie les objets inversés, je cherche à comprendre d'ou vient la lumière, serait-ce de dehors ?



A nouveau il fait nuit, l'ambiance est animée dans le café, les voeux fusent, et derrière les vitres , les bruits de la ville reprennent leurs marques avec une certaine arrogance …
Je lâche les pinceaux, il me semble plus simple de "crayonner " avec mon stylo, grâce à la proposition de ma copine Vany d'USK! Merci Vany !
Il fait nuit noir maintenant…
Qu'il fait bon dedans, chez Gudule, métro Picpus, paris 12ème….

Aucun commentaire:

Publier un commentaire