lundi 18 septembre 2017

Errances d'été à Paris

[ par Claire Archenault ]



Un été Parisien, entre terre et ciel ...
Au Macval , centre d'art contemporain de Ivry sur Seine, se tient un très belle exposition ,
TOUS DES SANGS MELES
Je n'ai pas eu le courage de croquer l'espace de l'exposition en dessin, POURQUOI ?
Pour respecter les artistes dans leurs volontés, et surtout ne pas les trahir : l'espace est grand, et moi je ne peux réduire cette vision dans quelques centimètres de papier .
Mais à l'extérieur, une panoplie de jeux d'enfants, dans le jardin et ce chat, tellement présent et sa femme à l'autre bout du parc...!


Sur le quai Henri 4, Paris 1er, j'observe les danseurs de tango, sur l'autre rive, c'est le ciel changeant qui m'appelle. Mes chaussures de tango sont dans le sac à dos, mais je préfère me plonger dans le ciel et l'eau de l'aquarelle.


Terrasse du Musée d'Orsay ,
Ce papier Arches, que j'ai mis pour expérience dans mon carnet fabriqué maison, est très difficile à gérer, autant que les selfies des touristes sur le toit du Musée d'Orsay mais le ciel, encore une fois, me rend grâce de sa grisaille. Entre gris de Payne, alizarine et ocre et 15 minutes d'absence, à la vie de cette capitale, visitée par tant et tant de personnes, je redescends bien vite sur terre, le niveau 0

Aucun commentaire:

Publier un commentaire