mercredi 6 septembre 2017

Rencontre USK Paris : à la découverte du Cyclop de Jean Tinguely

[ par Urban Sketchers Paris à l'invitation de Marion Rivolier ]



Cela fait un certain temps que j'ai envie de visiter le Cyclop, sculpture monumentale de Jean Tinguely. Le problème est qu'il n'est pas accessible en transports en commun. A notre dernière rencontre Usk Paris, j'ai demandé si certains avaient envie d'y aller et surtout pouvaient nous y conduire... Elise a répondu présente et finalement nous étions un petit groupe mercredi dernier au coeur de la forêt de Milly-la-Forêt: de gauche à droite, Annie, Elise (et sa fille), moi, Juan Carlos, Véronique et Jean-Paul (et sa compagne).
Nous avons suivi la visite guidée de l'intérieur du Cyclop (photos interdites): béton, acier, roues, rouages, engrenages, miroirs, oeuvres de Nicky de Saint Phalle, Sotto, César, Arman et tant d'autres, escaliers raides, bassin d'eau au sommet, etc. Tant de choses à découvrir et à croquer (très rapidement) dans cette tête de cyclop à l'oeil unique mobile et à l'oreille à l'écoute! Lorsque les moteurs démarrent, la méta-harmonie se met en branle dans un fracas quasi assourdissant. On a presque l'impression que le Cyclop va se mettre en marche et se trouver un autre chêne à habiter dans la forêt de Milly...


Ci-dessus, vous pouvez découvrir les dessins de Jean-Paul Schifrine qui a travaillé, plutôt au trait (un véritable casse-tête) sur le contraste entre les rouages très denses et noirs et l'oeil jaune du Cyclop ainsi que la camionnette rouge de la billetterie.
Quand on sait que Tinguley et ses amis ont mis 25 ans à construire cette oeuvre, on comprend que l'on a du mal à la saisir en cinq minutes. Elle est habitée par des années d'échanges, de travail, de joies et de désillusions.


Pour Juan Carlos Figuera (ci-dessus) et moi, c'est un travail de couleurs et de valeurs que nous avons privilégié. Mais j'avoue que le contraste entre la face avant du Cyclop recouverte de mosaïques de miroirs et sa face arrière, de rouages si sombres et complexes nous a donné du fil à retordre.
Comment donner vie à cette sculpture tout en l'intégrant dans le paysage?


Tout le monde a adoré ce défi même si l'on se dit qu'il faudrait y retourner pour tenter d'apprivoiser le Cyclop.
C'est un vrai dépaysement, à une heure de Paris alors n'hésitez pas, c'est ouvert jusqu'au 29 octobre! Après, il faudra attendre le 1er avril pour sa réouverture.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire