mardi 8 octobre 2013

Ouranoupolis en Grèce, tout près du Mont Athos


A la fin du mois d'août je suis allée quelque jours en Grèce.
J'ai rapporté quelques croquis du nord du pays, (la région de la Chalcidique, où est né Aristote). 
J'étais à côté d' Ouranoupolis, là où les pèlerins et moines embarquent pour le Mont Athos. 


C'est à bord de ce bateau que nous sommes allés faire un tour vers le fameux Mont Athos, inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco.
Il y a aujourd'hui une vingtaine de monastères orthodoxes, grecs, russes, bulgares, serbes...

La Vierge Marie et l'Evangeliste Jean s'y seraient réfugiés lors d'une tempête de mer, ayant admiré le site, la Vierge aurait demandé à Dieu de le lui donner en cadeau. 
Tout le Mont est depuis interdit aux femmes, (et aux espèces animales domestiques femelles)  étant le seul refuge et "paradis" de la Vierge.
Exception faite pour les poules, dont les oeufs sont consommés et utilisés dans la peinture d'icône, ainsi que les chattes qui sont très nombreuses dans tout le pays, et qui servent aussi à chasser les rongeurs des cultures.
A Ouranoupolis même, il y a une ambiance intéressante.
C'est une toute petite ville, mais un lieu important pour des touristes orthodoxes, qui viennent de Russie, Bulgarie, Roumanie....comme lieu de pèlerinage.
Les bateaux partent tous les jours en direction du Mont pour amener les moines, les pèlerins, des marchandises.
Les moines à barbe, en longue robe noire font leurs courses, ou retrouvent les membres de leur famille qui ne peuvent accéder au Mont.
Il y a des petits restaurants de poissons face à la mer, et des petites boutiques qui vendent des icônes ou copies d'icônes anciennes, réalisées par les moines, ainsi que de nombreux objets liturgiques, encens...ainsi que des produits des monastères comme le miel, les sirops ...
Dans toute la région, la nature est superbe, de très hauts palmiers, des figues de barbaries, des grenadiers, citronniers, pieds de basilic hauts comme de petits arbustes...ce qui fait que sur le Mont, les moines peuvent cultiver tout ce qu'ils consomment pour ne rien faire venir du continent.

Même des non religieux peuvent aller faire une retraite de quelques jours sur le Mont, mais il faut être une homme!
Cela m'a donné envie de me documenter sur l'organisation de la vie dans les monastères du coup.

Je me suis contentée de promenades, "farniente", lecture, baignades...olives et feta!







Aucun commentaire:

Publier un commentaire