mardi 3 octobre 2017

Autour de l'Opéra Garnier

[ par Anne Weber ]


Après une bonne partie de l'été occupée à visiter des contrées plus lointaines, c'est avec plaisir que j'ai rejoint quelques amies parisiennes pour une journée de croquis autour de l'Opéra Garnier.
C'est tout naturellement que j'ai commencé par un dessin d'ensemble pour saisir la façade emblématique.

J'ai ensuite dessiné l'une des quatre sculptures principales : la Danse de Carpeaux ; cette oeuvre causa un grand scandale lors de sa création et quelqu'un lança même dessus un encrier rempli d'encre noir dont l'original au Musée d'Orsay porterait encore les stigmates. En tous les cas, rendre compte sur le papier de la ronde des danseuses et de leur allégresse ne fut pas chose facile !


Pour terminer la journée, j'ai choisi de faire une partie de la façade latérale (côté jardin) où l'entrée destinée à Napoléon III est marquée par deux grandes colonnes surmontées d'un aigle. Le décor est plus que foisonnant et je me perds un peu...Je ne pouvais par partir avant d'ajouter l'une des 22 statues lampadaires que l'on trouve sur les 2 façades latérales.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire